Tous les éditeurs de journaux, magazines, sites web ou applications, sont autorisés à reproduire librement les dépêches ou articles du Cabinet Mr Pubaccrosn., à la seule condition de mentionner la signature du Cabinet : (Par Mr Pubaccrosn.)

Posts à l'affiche

2018, l'année de tous les records du digital au Sénégal !

Soyons clairs dès le début, pour l’année 2018 nous n’avons pas eu notre « big waouh !» concernant les campagnes publicitaires conventionnelles au Sénégal, dont le niveau semble avoir régressé, comparé à la qualité des publicités de ces 3 dernières années.

Il faut aussi remarquer que cela est en partie dû au nombre de publicités conventionnelles des grandes marques (spot et affiches) qui ont considérablement diminué cette année par rapport aux années précédentes.

Mais aussi, à une stratégie de la part de ces marques , de plus en plus tournée vers le digitale, en plus d’une transformation accrue des supports utilisés pour communiquer, vers ce que nous appelons chez Mr Pubaccrosn , les « nouveaux types de médias publicitaires » (NTMP).

Même si les médias conventionnels dominent encore le marché Sénégalais , le digital est en bonne phase d’avoir une part considérable sur le marché de la publicité au Sénégal.

Et cela peut se comprendre, en plus de s’expliquer par quelques chiffres clés qui montrent que le digital commence à atteindre sa maturité au Sénégal. Vous l’aurez sans doute compris , durant l’année 2018 nous n’avons pas eu de quoi nous mettre sous la dent pour vous proposer un classement annuel comme chaque année, un classement qui en vaille la peine. Mais que cela ne tienne ! L’année 2018 a eu quand même pas mal de pépites stratégiques ainsi que quelques innovations notables en termes de stratégie marketing et de records au niveau du digital que nous allons essayer de vous montrer à défaut de notre classement. Commençons par : - Internet : Oui ce support, ce média sans lequel , il serait impossible de parler de digital et encore moins de stratégie digital dans le domaine des communications . En effet avec la stratégie « Sénégal Numérique 2025 », initiée par le gouvernement en partenariat avec Orange , ce support va devenir de plus en plus stratégique car appelé a se démocratiser en plus de devenir de plus en plus accessible d’ici 2025 au Sénégal, selon les prévisions.

- Les Séries TV : Un boom qui a débuté vers fin 2011 début 2012, avec des séries comme « Tundu wundu » ou « Un Café avec ». Ce domaine a très vite explosé au Sénégal notamment avec l’avènement des Web-séries lancées par les marques ou accompagnées par ces dernières via des sponsorings ou des partenariats.

De télévisées, elles sont passées progressivement au Web uniquement pour les besoins de création de contenus mais aussi de façon complémentaire au média TV. Dans ce registre, en 2018, Marodi Production a largement tirées son épingle du jeu, la série « ADJA » lancée par PATISEN et produite par Marodi a particulièrement retenu notre attention. Si avant elle, la série proposée par Nestlé Sénégal « Kooru Biddew » avait révolutionné la démarche marketing et stratégique via ce format de série spécialement dédiée à une marque, ADJA a réussi à pousser beaucoup plus loin cette stratégie en apportant une réelle valeur ajoutée à ce nouveau type média publicitaire (NTMP). En plus d’être une série , c’est devenu un réel support, média privilégié pour présenter une bonne partie des produits PATISEN , ce fût l’innovation de PATISEN , une stratégie qui a réellement apporté de la valeur ajoutée dans sa démarche communicative et marketing.

La série « Pod et Marichou » dont certaines de ses épisodes dépassent le million de vues sur Youtube en moins d’une semaine et d’autres avoisinent les 2 millions de vues avec un temps plus long , ce qui est une première au Sénégal dans ce domaine. Cette série qui, dans les épisodes de sa 3ème saison intègre même des encarts publicitaires à la manière de la chaîne Américaine HBO ou d’autre chaînes de TV qui utilisent ce même type d’encarts pour annoncer l’émission , le film ou les programmes suivant lors de la diffusion d’autres.

En termes de vues (donc de visibilité) , la série « Nafi », toujours de Marodi semble aussi prendre le même chemin.

Des Séries comme « Idoles » aussi produites par EventProd ne sont pas en reste car étant une des plus en vue dans ce paysage et ce format de plus en plus concurrentiel. - Les Influenceurs : Ce sont pour la plupart des Youtubeurs mais aussi des spécialistes dans des domaines bien définis (Culinaires , Tourisme...) qui tout au long de l’année 2018 ont été au cœur de la stratégie des marques via des placements produits ou carrément via des campagnes publicitaires sur leurs pages. Si Dudu , Makhfousse ou encore Jaaw Ketchup ne sont plus à présenter, beaucoup de marques passent pas eux pour avoir une certaines visibilité et atteindre une cible plutôt jeune. Une des démarches aussi qui a utilisé le digital exclusivement pour mener campagne fût celle de Accor Hotels qui a lancé une plateforme visant a générer et gérer du contenu via sa campagne connue sous le hashtag #MyChicAfrica. Ce hashtag a été principalement promu via les réseaux sociaux et en faisant appel à des influenceurs comme Dycosh.

- Les Réseaux sociaux : En 2018 , les réseaux sociaux ont été au cœur de la stratégie des marques ou une guerre sans merci s’est menée. Mais aussi de belles campagnes comme celles dont nous a gratifié le Community Manager de la marque de la lait Dolima , qui a même été nommé par les internautes le Community Manager de l’année 2018. Et pour cause grâce à des NewsHijacking qui ont fait le buzz à plusieurs reprises , permettant à la marque Dolima d’être en plein milieu de l'actualité sur la toile.

La BICIS aussi a eu son heure de buzz notamment avec sa campagne « Ma Pub Ici ». Les marques peuvent dorénavant communiquer H24 sur leurs produits en plus de pouvoir créer leurs propres contenus pour fidéliser leurs clients. - Le sport : L’un des grands moments du sport national qu’est la lutte a été digitalisé, en effet on a assisté à l’avènement du « Pay-Per-View » dont malgré nos démarches nous n’avons pas encore pu avoir les chiffres exacts du premier combat entre Balla Gaye 2 et Gris Bordeaux (voir « ici »), mais ces chiffres que nous avions relevés lors de ce combat ne manqueront certainement pas de donner une idée sur les intérêts de cette digitalisation si elle est maîtrisée. Avec un peu de chance nous pourrons peut-être avoir les chiffres exacts avec ce prochain combat du 13 janvier , opposant cette fois-ci Balla Gaye 2 et Modou Lo et qui permettra d’ailleurs d’en savoir un peu plus sur la destinée de cette innovation au Sénégal qui semble avoir été adopté par le milieu de la lutte pour faire face à la loi et au manque de sponsors.

- La Musique : Si en 2017 le partenariat entre Tigo et le rappeur DIP Doundou Guis avait largement rempli sa mission en faisant vibrer les jeunes sur les réseaux sociaux avec du contenu musical complètement produit pour sa campagne en 2017, la musique a aussi battu des records au niveau du digital avec cette fois-ci un autre groupe de rap du nom d’ « Akhlou Brick » qui avec son titre Nila en featuring avec Waly Seck a totalisé à l’heure actuelle pas moins de 4,5 millions de vues en seulement 4 mois de diffusion. Ce qui est un record absolu au Sénégal au moment où nous écrivons ces lignes.

- Assane Diouf : l’activiste des réseaux sociaux a aussi battu des records jamais égalés dans le digital au Sénégal avant l’avènement du Pay-Per-View notamment avec des lives qui dépassaient largement les nombres de spectateurs sur les lives des réseaux sociaux de des plus grandes chaînes de Tv au Sénégal. Un record absolu jusqu’à maintenant au Sénégal pour une figure publique. 2018 aura été l’année des records dans le domaine du digital au Sénégal. Une progression qui semble se maintenir quand on se fit aux deux années précédentes ou des campagnes digitales avaient été très bien positionnées dans notre classement annuel. L’année 2019, sera très certainement l’année de confirmation et de la maturité du digital au Sénégal. À l’heure du big Data, nous ne serions pas étonnés de voir des publicités utilisant le Big data au Sénégal et pourquoi pas l’intelligence artificielle et les autres technologies comme les hologrammes ou autres technologies du digital. L’année vient de débuter et nous verrons bien de ce qu’il en adviendra. Restez connectés !

Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon

Mr Pubaccrosn. est la première plateforme spécialisée et orientée sur l'actualité de la publicité et la communication des marques au Sénégal. Etant le carrefour de la publicité Sénégalaise , elle offre des services uniques et innovantes permettant d'alléger certaines prestations , lourdes en temps normale , facilitant ainsi la relation clients/prestataires...

NOS PARTENAIRES:

  • Noir LinkedIn Icône
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Instagram Basic Black

© 2019 - Mr Pubaccrosn  |   

contact@pubaccrosn.com   |   Dakar , Sénégal