Tous les éditeurs de journaux, magazines, sites web ou applications, sont autorisés à reproduire librement les dépêches ou articles du Cabinet Mr Pubaccrosn., à la seule condition de mentionner la signature du Cabinet : (Par Mr Pubaccrosn.)

Posts à l'affiche

Six erreurs de communication du Ministre du Tourisme Sénégalais

Le tourisme est deuxième pilier de notre économie, se trouve aux cinq premiers rangs par ordre prioritaire et protocolaire. Cependant , la première sortie internationale du ministère Sénégalais du tourisme a été un véritable désastre au niveau communicationnel. Et le web Sénégalais n’a pas manqué de le souligner tout au long du week end , créant un badbuzz dont ce dernier se serait certainement bien passé pour la prise de ses fonctions, fonctions très nouvellement acquises.

En effet , en déplacement à Paris pour le salon international de l’industrie du tourisme , le ministre a été invité sur le plateau de la chaine France 24 pour parler des nouveaux objectifs touristiques du Sénégal d’atteindre 3 millions de visiteurs à horizon 2023.

Ce qui aurait pu lui profiter pour bien vendre la destination Sénégal et toucher une belle audience , mais surtout susciter l’envie de venir voir le Sénégal. Mais au lieu de cela , sa sortie a créé colère et raillerie sur la toile Sénégalaise avec des erreurs de communication prenant à certains égards des airs d’amateurisme et de manque de maitrise du sujet.

Nous avons relevé six erreurs dans sa communication que nous énumérons ci-dessous.

1/ Ne pas mélanger vitesse et précipitation : fonctions nouvellement acquises (moins d’un mois) , le ministre communique déjà , ce qui n’est pas vraiment mauvais en soi mais peut paraître précoce dans un domaine dont les chantiers sont encore énormes.

Pourquoi ne pas prendre le temps de bien faire l’état des lieux avant de commencer à communiquer ? Ce qui paraît logique !

2/ Mauvais pitch de vente de la destination Sénégal : Durant son interview, le ressenti a été général , une non-maitrise du sujet et un manque de préparation surtout de la part de ce dernier qui a semblé se chercher dans ses réponses et ses mots. À plusieurs reprises le journaliste lui offre l’opportunité de bien vendre la destination Sénégal mais c’était sans compter sur un discours vague qui est resté dans la forme plus dans le contenu. Manque d’exemples et d’illustrations concrets sur la façon dont il allait s’y prendre , pour atteindre les objectifs fixés pour 2023.

3/ Manque d’originalité dans la présentation et la représentation: Le discours de la Teranga Sénégalaise a sonné comme une ode répétitive même si le ministre s’inscrit dans la continuité , communiquer sur la Teranga a semblé quelque peu « has been ». Un discours axé sur ce terme sans présentation réelle de valeurs ajoutées. On se demande encore la vision du ministre pour booster le tourisme.

4/ La communication non verbale aussi a parlé sur le plateau : avec des gestes qui ne font que montrer que le ministre se cherche , les gestes ne trompent pas !

5/ Un hors sujet marqué : car le ministre est tombé dans le piège des explications sans fin sur un sujet qui ne devrait pas être directement de son ressort , qui est celle de l’actualité de la politique intérieure Sénégalaise.

6/ Communication de crise non maitrisée : Suite au tollé suscité par cette sortie , nous avons aussi remarqué une réponse hâtive à ses détracteurs sur sa page Facebook , réponse qui vraisemblablement se voulait de rebondir sur l’objet de ses railleries et de la colère des Sénégalais mais qui s’y est très mal prise. En associant sa phrase de « tentative de hijack » à son souhait de bonne fête de Tamkharit aux Sénégalais , il a voulu sans doute profiter de l’opportunité que pouvait lui procurer cette période de tolérance et de paix pour véhiculer un message sur le ton du sarcasme. Ce qui , déjà , au vue du temps de réponse est une très mauvaise idée , d’autant plus que le message a manqué de clarté , ce qui a grandement créé un effet d’onde de choc , et est venu rallonger la critique.(Voir Image ci-dessous)

Avec pour mission vendre le Sénégal à l’international , le ministre Sénégalais a du pain sur la planche et devra réajuster illico presto, certains paramètres de sa communication. Savoir aller à l’essentiel et de la façon la plus explicite et concise possible. Mieux préparer ses sorties médiatiques.

Eviter de rentrer dans des débats , de surplus qui ne sont pas directement de son ressort. Revoir sa communication , qui clairement a montré des défaillances ! Mais surtout faire un bon état des lieux avant de pouvoir nous projeter vers sa vision ,si bien sûr , vision y a …Mais ça c’est une toute autre histoire et l’avenir nous en dira plus.

Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon

Mr Pubaccrosn. est la première plateforme spécialisée et orientée sur l'actualité de la publicité et la communication des marques au Sénégal. Etant le carrefour de la publicité Sénégalaise , elle offre des services uniques et innovantes permettant d'alléger certaines prestations , lourdes en temps normale , facilitant ainsi la relation clients/prestataires...

NOS PARTENAIRES:

  • Noir LinkedIn Icône
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Instagram Basic Black

© 2019 - Mr Pubaccrosn  |   

contact@pubaccrosn.com   |   Dakar , Sénégal